SEO 101 : Petit Tour d’Horizon du Référencement Naturel - Pixel Passion Skip to content
Le Blog

SEO 101 : Petit Tour d’Horizon du Référencement Naturel

Catégorie: Référencement Naturel (SEO)
SEO 101 : Petit Tour d’Horizon du Référencement Naturel

Le Référencement Naturel ou Organique, également appelé Optimisation pour les moteurs de recherche (SEO = Search Engine Optimization en anglais), englobe l’ensemble des techniques gratuites visant à optimiser le positionnement ainsi que la visibilité d’une page, d’un site ou d’une application web dans la page des résultats naturels des moteurs de recherche (tels que Google, Yahoo, Bing, etc.) en appliquant une série de « règles » édictées par ces derniers.

Dans cet article, nous ferons un tour d’horizon du Référencement Naturel en abordant :

  1. La raison pour laquelle il est indispensable
  2. La différence entre SEO & SEA
  3. Le fonctionnement d’un moteur de recherche
  4. Le choix des bons mots-clés
  5. Les 4 principaux critères à appliquer en SEO

I. Référencement Naturel SEO : Indispensable à votre entreprise ?

Avec plus d’1 milliard de sites web sur Internet et plus de 30 000 milliards de pages indexées par Google, la seule façon de rendre une page ou un site visible aux yeux d’un internaute qui lance une recherche sur Internet est de l’optimiser en appliquant les règles du moteur de recherche.

De ce fait, l’Optimisation SEO correspond au processus à la fois technique, analytique et créatif qui a pour objectif d’améliorer la visibilité d’un site web sur Google, en se positionnant sur la première page du SERP (Search Engine Result Page en anglais), c’est-à-dire la « Page de résultat du moteur de recherche ».

Le Saviez-Vous ? 93% des internautes restent sur la première page Google.

Étant un des leviers principaux du Marketing Digital dans la construction d’une présence digitale, le SEO est essentiel car il permet d’attirer vers vos pages web un trafic qualifié et intéressé par le type de services/produits que vous proposez.

En résumé : Mieux votre site est référencé, plus vous êtes visibles !

II. Différencier le Référencement Naturel du Référencement Payant

Contrairement aux idées reçues, le SEO n’est pas tout à fait du référencement. En réalité, le terme « référencement » est beaucoup plus vaste et englobe à la fois :

  • Le référencement naturel, connu sous le nom de SEO et qui concerne l’optimisation pour les moteurs de recherche.
  • Le référencement payant, connu sous le nom de SEA et qui concerne la campagne de liens sponsorisés AdWords.

Mais, qu’est-ce qui distingue le SEO du SEA ?

Comme son nom l’indique, le référencement naturel (SEO) possède pour objectif le positionnement de vos pages dans les résultats dits « naturels » des SERPs correspondant aux requêtes/mots-clés demandés par des internautes, et ce, gratuitement.

Alors que le référencement payant (SEA) consiste à acheter des mots-clés afin de placer des « liens sponsorisés » en tête des SERPs, notamment en lançant une campagne Google AdWords, ce qui permet de figurer dans les 4 premiers résultats en payant 1 à 30€ par clic d’internaute à Google.

Le Saviez-Vous ? En moyenne, 70% des clics ont lieu sur la partie naturelle de Google.

Contrairement au SEA, le SEO possède un énorme avantage : la pérennité.

En effet, une fois que votre site est positionné en première page, celui-ci reçoit du trafic jusqu’à ce qu’il soit chassé en seconde page par vos concurrents.

En Résumé : Il est préférable de vous concentrer sur votre SEO pour un résultat sur le long terme sans avoir aucune dépendance à Google Ads.

III. Le Fonctionnement d’un Moteur de Recherche

Il est important de comprendre le fonctionnement d’un moteur de recherche, notamment Google puisque celui-ci occupe plus de 90% de la part du marché dans tous les pays, afin de pouvoir adapter votre stratégie de référencement.

1. L’indexation

Il faut savoir que Google indexe des milliards de pages chaque jour et les classe de façon à les positionner dans ses résultats. On appelle cela « l’indexation ».

2. Le Crawl

Avant l’indexation, il y a ce qu’on appelle le « crawl » : l’exploration de l’ensemble des pages web avec des petits logiciels appelés Google Bot ou Spider.

On peut dire que le moteur de recherche procède alors à une « infographie du web ».

Si les conditions sont réunies, une page est indexée – c’est-à-dire gardée en mémoire dans la base de données. Elle sera ensuite positionnée dans les résultats.

3. La saisie de requête

Ce positionnement se fait en fonction de la pertinence des pages en concordance avec les requêtes formulées par les internautes.

Par exemple, si un internaute cherche « référencement naturel » sur Google, il obtiendra en réponse les pages qui répondent le mieux à sa demande selon l’algorithme de Google.

4. La SERP ou Page de Résultats

Pour décider quelles pages sont pertinentes, et quelles pages ne le sont pas, Google a mis en place plusieurs centaines de critères : ce sont ces critères que le référencement naturel Google vise à appliquer.

Nous allons d’ailleurs aborder ces critères prochainement.

En résumé : Plus les critères du référencement naturel Google sont appliqués, plus votre positionnement sera élevé.

IV. Choisir les bons mots-clés

L’importance des mots-clés pour votre référencement n’est plus à prouver et le choix de ces derniers dépend de votre secteur d’activité et de vos besoins.

Les mots-clés sont sélectionnés en fonction de leur popularité (le nombre de fois où ils ont été recherchés par des internautes) et de leur concurrentialité.

Il existe deux types de mots-clés :

  • Les mots-clés générique

Requête de 1 à 2-3 mots ayant un coût et une concurrence élevés, ainsi qu’une faible possibilité de conversion.

Exemple : « hôtel à Bruxelles »

  • Les mots-clés « longue traîne »

Requête de plus de 4 à 5 mots, plus précise, forte possibilité de conversion ainsi qu’un coût et une concurrence faibles.

Exemple : « hôtel à Bruxelles pas cher avec spa »

S’il est difficile de se positionner sur des mots-clés génériques dans certains secteurs, le référencement naturel sur des mots-clés « longue traîne » peut s’avérer plus facile et générer un trafic plus qualifié avec beaucoup moins d’efforts.

En résumé : Concentrez-vous en premier sur des mots-clés très précis axés sur l’intention de l’utilisateur avec peu de concurrence, puis dirigez-vous progressivement sur des mots-clés plus compétitifs.

Le Saviez-Vous ? La « longue traîne SEO » apporte 80% de trafic, en plus d’un trafic de plus grande qualité.

V. Les 4 principaux critères à appliquer en SEO

Tout comme le monde qui évolue, les critères de référencement de Google évoluent aussi, et dictent les règles à suivre pour être parfaitement en accord avec le moteur de recherche N°1 au monde.

Ce dernier prend en compte plus de 200 facteurs influençant le classement organique des sites, variant en fonction des mises à jour de l’algorithme Google.

Ces facteurs présentent ce qu’il faut faire et ne pas faire pour optimiser la visibilité d’un site internet dans les résultats. Le moteur de recherche attend donc de votre site qu’il remplisse un maximum des critères SEO.

Parmi eux, 4 critères constituent les fondamentaux de toute bonne stratégie de référencement naturel :

  • La structure globale du site, et tout particulièrement l’arborescence globale, le maillage des pages entre elles, le niveau de profondeur des pages, la fréquence des mises à jour, la technologie utilisée, la propreté et la lisibilité du code source par les moteurs, la gestion des 404, le temps de chargement des pages sur mobile, la navigabilité, etc.
  • La sémantique, avec des basiques comme l’optimisation des métas titres et description, l’absence de contenu dupliqué interne ou externe, la qualité et l’originalité du contenu, le balisage sémantique des pages ou encore l’optimisation des contenus multimédias (images, vidéos, etc.).
  • Le netlinking : la qualité des liens externes (backlinks) est à la base même de l’algorithme Google. Le poids de ce critère SEO a été véritablement pondéré par le moteur de recherche pour éviter les manipulations de ses résultats et autres techniques black hat.
  • L’expérience utilisateur (UX)

La place de l’expérience utilisateur au sein de toute bonne stratégie de SEO est essentielle. On parle d’ailleurs de SXO (SEO + UX).

Il s’agit là d’un critère de plus en plus important pour Google qui est désireux d’affiner la pertinence des résultats qu’il propose.

Il s’appuie alors sur de nombreux indicateurs comme le taux de rebond, la durée moyenne de visite ou encore le nombre de pages vues.

En renforçant la navigabilité, la présentation, le temps de chargement sur mobile ou encore la qualité de l’information du site, on envoie des signaux positifs au moteur de recherche. Celui-ci priorise logiquement la page ou le nom de domaine présentant une meilleure UX.

Il s’agit là d’une véritable opportunité de différenciation face à la concurrence.

En Résumé : Les 4 critères fondamentaux doivent faire partie intégrante de votre stratégie de référencement naturel.

Conclusion sur le Référencement Naturel et son importance

À travers ce petit tour d’horizon, on comprend rapidement que le référencement naturel doit faire partie de votre stratégie de Marketing Digital.

L’importance de concevoir une stratégie de référencement SEO, basées sur les 4 principaux critères fondamentaux de Google ainsi que sur les bons mots-clés, vous permettra de ne pas être pénaliser par l’algorithme du moteur de recherche Américain tout en augmentant votre visibilité.

Vous désirez savoir si votre stratégie de référencement naturel est adéquate à votre activité ? Demandez un audit gratuit dès maintenant.